Témoignage sur l’histoire plus récente de l’UM2 1/3 : M. Charles B.