De nombreuses substances organiques dont les médicaments et les produits de soins, sont retrouvées à l’état de traces dans les rivières. Elles peuvent s’accumuler chez les espèces aquatiques et engendrer des effets. Dans cette étude, l’approche est basée sur l’identification et la quantification de polluants directement dans l’organisme. En complément, une étude métabolomique,c’est à dire une technique de profilage non ciblée des contaminants et des biomarqueurs dans les tissus des organismes, est réalisée. 

Colloque Effervescence - Novembre 2014

Université de Montpellier




Début de la vidéo
Cochez la case pour indiquer le début de lecture souhaité.

Table des scores

Cliquez ci-dessous pour actualiser les informations.