PRESCRIPTION MÉDICAMENTEUSE ET INFORMATISATION, GESTION DES RISQUES EN SANTÉ 17 novembre 2016

Denis GARCIA, GCS e-Santé LR : Groupe de coopération sanitaire

Dans le cadre des évolutions des technologies liées aux systèmes d’information de santé il est communément admis que l’informatisation d’un process contribue à une plus grande sécurisation des différentes actions de prises en charge d’un patient

Dans cette révolution en cours, les directions des systèmes d’information des établissements de santé se distinguent par leur rôle central : après avoir longtemps été cantonnées à outiller des processus administratifs ou de gestion, les voici maintenant au cœur de la prise en charge médicale.

Ce positionnement est désormais névralgique pour une structure de santé ainsi que pour ses professionnels de santé.

Toutefois, aujourd’hui, il est aussi évident de constater que les rapports se succèdent en Europe et aux États-Unis pour dénoncer l’augmentation sans précédent des décès ou complications dues à des erreurs médicales totalement évitables en liaison avec l’utilisation de l’outil informatique.

(http://www.healthcareitnews.com/news/deaths-by-medical-mistakes-hit-records).

Le propos ne sera donc pas celui de l’informatique, de la technique, mais bien celui des organisations liées au process d’informatisation dans des structures de santé.

L’objectif est, ici, de commencer à aborder les rapports complexes et agités existant entre informatisation et sécurisation des process de prise en charge des patients.




Début de la vidéo
Cochez la case pour indiquer le début de lecture souhaité.

Table des scores

Cliquez ci-dessous pour actualiser les informations.